Batting Center, le baseball à portée de batte

2
Pocket

Le Batting Center est une façon ludique d’aborder le Baseball, un sport pas vraiment des plus populaires en France alors qu’il est numéro 1 au Japon. C’est aussi un bon moyen de se défouler après  une journée de boulot, de libérer le stress et autres contrariétés du quotidien en se lâchant complètement. Mais au fait, c’est quoi le Batting Center ?

On pose les bases

Batting CenterMême s’il s’agit d’un sport complet et complexe, on peut souvent résumer le Baseball par : « À l’aide d’une batte, atteindre et frapper le plus fort possible une balle lancée à pleine vitesse ». C’est très simplifié bien sûr, mais c’est pourtant exactement ce que propose le Batting Center. Pour cet article, je vais prendre comme base le centre dans lequel j’ai pris l’habitude de me rendre. Si des différences peuvent survenir de l’un à l’autre, le principe est globalement toujours le même. Ne soyez donc pas étonnés si vous rencontrez quelques divergences de fonctionnement ou de représentation.

Pour en faire une attraction populaire et accessible, et prenant en compte qu’il s’agit d’un jeu/sport avec des jets de projectiles intenses, il faut de l’organisation et des installations spéciales afin que cela soit :

  • sécurisé pour le pratiquant ainsi que pour les badauds et autres passants
  • jouable partout, même entouré d’habitations (et donc de fenêtres)
  • peu cher et abordable à tous, même aux enfants
  • rapide à se lancer.

Pour ce faire, le Batting Center s’organise autour d’une grande cage entourée d’un filet immense, avec des compartiments particuliers pour chaque batteur délimités par des filets eux aussi afin d’éviter toute balle perdue, pendant que des machines catapultent des balles de baseball vers un coussin/matelas simulant le gant pour la réception. Ces balles ont des vitesses différentes selon le compartiment choisi, ce qui permet d’ajuster le niveau de chacun. Selon la vitesse sélectionnée, ici entre 65 et plus de 200km/h, le nombre de balles varie entre 23 et 27, avec un cas particulier de 15 balles pour le lancer à 200km/h. Vous avez également à disposition plusieurs battes avec des poids différents (une batte légère est plus maniable mais propose un impact de moindre importance et une plus grande résistance lorsqu’on touche la balle). Des gants sont aussi proposés gratuitement pour éviter les ampoules. Une partie coûte 250¥, avec des réductions au delà de 4 parties (1150¥ les 5 parties, 2000¥ les 10…). Voilà pour l’équipement, plus qu’à se lancer. Vos amis peuvent vous encourager (ou se moquer, c’est selon) à travers la vitre qui vous sépare.

Hit me baby !

Batting CenterOn commence tout d’abord par acheter des jetons dans un distributeur en choisissant le nombre de parties (vous pouvez acheter 10 jetons et les partager ou les utiliser en plusieurs sessions, pas de petites économies). On choisit ensuite une vitesse adéquate à son niveau et on entre dans l’arène par la double porte de sécurité. Pour les gauchers, faites attention à sélectionner un box proposant de se placer à droite (ce n’est pas disponible systématiquement). Une fois que vous vous êtes mis à l’aise en plaçant votre veste et vos effets personnels derrière le matelas de réception, choisissez votre batte en fonction du poids. N’hésitez pas à tester un swing dans le vent pour éviter de devoir changer en pleine session. Enfin visualisez où vous devez vous placer, avant de mettre enfin le jeton dans l’appareil. En effet, une fois le jeton placé, la première balle arrive 10-15 secondes après, autant éviter d’en donner une gratuite. Et c’est parti pour le déblayage ! N’oubliez pas de visualiser les cibles se trouvant au loin devant (des carrés de couleur ici), avec un peu de chance ou d’adresse, vous aurez le droit à quelques parties gratuites en cas de hit bien placé.

Batting Center

Ici vous avez la place pour un droitier ou un gaucher

Petit aparté, notez que les lancés à 120km/h ne sont pas plus difficiles à atteindre que le 90km/h. En effet, à 90km/h et avec le poids de la balle, celle-ci a tendance à retomber avant d’atteindre la plate-forme du batteur, ce qui a pour effet de donner une trajectoire courbe et non droite pour les plus connaisseurs. Autre conseil, évitez de fermer les yeux lors de l’impact, c’est le meilleur moyen de manquer la balle.

C’est des malades !

Batting CenterLe batting Center proche de chez moi propose une sorte d’attraction un peu spéciale mais assez répandue, une machine qui lance des boulets à plus de 200km/h. Pour information, le meilleur lanceur pro atteint les 175km/h. Annoncé comme ça, ça n’est qu’un chiffre, difficile de se rendre compte. Mais pour le souvenir, tentez le hit, et ce peu importe votre niveau (échauffez vous tout de même sur une autre vitesse avant). À une telle vitesse, c’est une véritable balle de fusil qui est lancée, projetée, expulsée de la machine. Le premier lancé est impressionnant, pas sûr que vous ayez même le temps de réagir. Vous ne verrez pas la balle partir qu’elle sera déjà arrivée, avec un bruit dans le coussin de réception assez étourdissant. Vous ne la verrez pas, mais vous sentirez qu’un truc supersonique vous a frôlé. Il vous reste ensuite 14 lancés pour vous habituer, vous concentrer, et essayer de taper cette balle que l’on distingue à peine.

L’autre sentiment est lorsque vous arrivez enfin à la frapper. L’impact ressenti est assez impressionnant, on le ressent à travers tout le corps. Pour le coup, je déconseille aux enfants de s’y adonner… S’il n’y a que 15 balles au lieu des 23 ou 25 pour les autres vitesses disponibles, ça n’est pas anodin. Avec une balle à cette allure, le stress s’ajoute à la concentration, tout le corps est en éveil. Comme quoi il suffit parfois de peu de choses pour faire monter l’adrénaline.

Le lendemain, les courbatures à des endroits inhabituels vous feront prolonger l’expérience. Mais au même titre que le karaoké, le batting center est un passage obligé dans la culture japonaise, accessible globalement dans n’importe quelle ville du Japon, peu importe où vous vous trouvez. Seul ou entre amis, avec ses enfants, il offre un bon moment de détente à moindre frais.

Partager.

À propos de l'Auteur

Administrateur du site "japonpratique.com". Ayant un amour incommensurable pour ce pays et ses habitants depuis tout petit, je partagerai ma passion à travers de nombreux articles sur le cinéma, la musique, la littérature, les mangas, les dramas ou encore les jeux vidéo.

2 commentaires

  1. Bonjour
    J ai lu votre article ( tres sympa) et je suis assez intéressé pour en ouvrir un.
    De batting center. Malheureusement je ne connais pas le nom des fabricants de ces machines infernales 🙂
    Si vous avez la gentillesse de me trouver cette info ce serait super

Laisser un message