GReeeeN, le sourire aux lèvres!

0
Pocket

Après avoir présenté des chanteuses plutôt confidentielles, je m’attarde cette fois sur un gros morceau avec l’un des groupes les plus populaires du Japon : GReeeeN. Ça tombe bien, leur nouvel album vient de sortir !

Un succèèèès fulgurant

GReeeeNGreeeeN, (à prononcer « guliine »), quel nom étrange. Tout commence en 2002 pour ce groupe de Fukushima, avec tout d’abord le duo formé par Hide et Navi sous le nom de GReeeN, avec semble-t-il une passion pour le vert (green en anglais). Lorsqu’ils furent rejoints en 2004 par Soh et 92 (lire « kuni »), le nom GReeeeN fut entériné, chaque ‘e’ représentant un membre du groupe. En 2006 ils signent chez le label Universal Music juste après avoir sorti leur premier EP en indépendant. Leur premier single pro sort en janvier 2007 composé des titres (michi) et (kizuna), et se vend à 28 000 exemplaires. Il faudra attendre le 3ème single 愛唄 (Ai Uta) pour les voir exploser avec 257 000 ventes en mai de la même année. Leur premier album « A, Domo. Hajimemashite » qui suit dans la foulée se classe deuxième du Top Oricon, avec plus de 500 000 ventes. C’est dès lors le début d’une grande aventure qui continue toujours aujourd’hui. Après avoir atteint le million de disques vendus avec leurs deux albums suivants (« A, Domo. Ohisashiburi Desu. » et « Shio, Koshō »), ils se feront malheureusement discrets pendant 3 années avant de revenir en 2012 avec leur 4ème album, même s’ils continuent à sortir régulièrement des singles pendant ce laps de temps.

Des hommeeeees de l’ombre

GReeeeNCette absence est surement due à leurs études/examens. Car j’ai oublié de signaler l’une des singularités du groupe : personne ne les connait. Et effet, lorsqu’ils commencent sérieusement dans l’industrie du disque ils continuent en parallèle leurs études de dentiste, « au cas où ». Leur logo représentant un sourire bright n’est d’ailleurs pas un hasard. Comme quoi malgré leur jeunesse, ils gardent la tête sur les épaules. Pour mener à bien leurs études, ils décident de garder leur identité secrète, en restant masqués lors de leurs très rares apparitions en public, n’apparaissent jamais dans leurs clips (ou alors sans que personne ne le sache), ni sur les plateaux TV autrement affublés que par des costumes typés mascottes. Même durant leurs concerts, ils n’apparaissent qu’en ombres chinoises. Ils utilisent bien sûr des pseudonymes, et leur visage n’a pas encore fuité sur internet ou dans la presse contrairement à nos Daft Punk. S’ils devaient révéler leur nom et visage après l’obtention de leur diplôme, ils se sont ravisés et ont décidé d’entretenir le mystère tout en continuant une carrière de dentiste chacun de leur côté. Cela ne les empêche pas d’être prolifiques, à croire qu’ils ont des journées de 48h. Moi qui ai du mal à écrire 3 articles par semaine avec mon activité professionnelle, j’en suis totalement admiratif ^^. Car en plus de leurs disques et concerts, ils s’investissent dans l’écriture pour d’autres artistes comme Becky♪, BENI, AAA ou encore NEWS. De vraies machines !

Une grande diveeeersité pour un style unique

Alors comment exister, surtout au Japon, en étant si mystérieux ? Et bien grâce à leur talent, tout simplement. La première fois que j’ai écouté un titre de GReeeeN, il s’agissait du titre キセキ(KISEKI) qui a été choisi comme thème principal et générique pour le drama Rookies. Un véritable choc. Ne parlant pas un mot de japonais à l’époque, je me suis évertué à apprendre cette chanson par cœur en phonétique pour pouvoir la chanter encore et encore. S’en est suivi la découverte de leur œuvre complète et au combien rafraichissante. Ils sont depuis bien placés sur ma playlist iTunes en tête des morceaux les plus écoutés. J’ai même été jusqu’à acheter le jeu DS qui n’a d’intérêt que le CD live d’un de leurs concerts accompagnant le jeu qui nous place dans la foule de fans pendant un concert, et où l’on doit reproduire une gestuelle typique des concerts japonais, selon le rythme de la musique.

Car le style de GReeeeN est porté sur un mélange rock-pop-rap-reggae unique qui donne une énergie monstre à tous leur répertoire. Ajoutez à ces ingrédients une bonne dose de folie douce et de rigolade (il suffit de voir comment s’appelle leur 4ème album : « Utautai ga Uta Utai ni Kite Uta Utae to Iu ga Utautai ga Uta Utau dake Utaikire ba Uta Utau keredomo Utautai dake Uta Utaikirenai kara Uta Utawanu!? »… XD), et vous obtenez des chansons qui vous mettent de bonne humeur pour des heures et des heures. Il est à noter que s’ils sont 4 à chanter, ils ont chacun une importance fondamentale grâce à leur timbre de voix unique, au contraire de SMAP ou ARASHI par exemple où chaque chanteur évolue dans le même registre que ses camarades. Une telle diversité leur permet de chanter aussi bien du rock pur que des ballades, du rap, du dance-hall, ou même des chansons au son inclassable comme オトノナルホウヘ!!!! (Oto no Naru hou He!!!!) présente sur leur dernier album, dans laquelle ils ont inséré des sonorités chinoises du plus bel effet. Pour compléter le tout, ils n’hésitent pas à utiliser des effets vocaux comme avec l’auto-tune sans pour autant en abuser comme le fait Perfume.

GReeeeN

« Ima Kara Oyayubi ga Kieru Teshina shimaaasu », leur dernier album en date

Le plus simple pour vous présenter GReeeeN est encore de vous présenter quelques titres à écouter. Je pourrais mettre toute leur discographie tellement chaque musique m’emballe à chaque écoute, mais je vais tout de même tenter une petite sélection.

KISEKI, sur l'album A, Domo. Hajimemashite

Orange, sur l'album Utautai ga Uta Utai ni Kite Uta Utae to Iu ga Utautai ga Uta Utau dake...

Ai Uta, sur l'album A, Domo. Hajimemashite

Ai Subeki Ashita, Isshun to Isshou wo, sur l'album Ima Kara Oyayubi ga Kieru Teshina shimaaasu

IKAROS, sur l'album Ii ne!
Partager.

À propos de l'Auteur

Administrateur du site "japonpratique.com". Ayant un amour incommensurable pour ce pays et ses habitants depuis tout petit, je partagerai ma passion à travers de nombreux articles sur le cinéma, la musique, la littérature, les mangas, les dramas ou encore les jeux vidéo.

Laisser un message