Hatsune Miku Project DIVA f

0
Pocket

10 Parfait

Hatsune Miku Project DIVA est un des jeux de rythme les plus populaires de ces dernières années. Que ce soit son univers, son gameplay, sa bande-son ou son contenu inusable, il réussit le sans-faute à tous les niveaux.

  • Note des Utilisateurs (0 Votes) 0

Hatsune Miku Project DIVA est un jeu de rythme au succès phénoménal au Japon. Ce Project DIVA f est le premier à sortir en Occident sur PS Vita et Playstation 3 grâce à SEGA qui décide enfin de sortir sa série hors des frontières japonaises. Mais comment un tel OVNI peut-il faire autant l’unanimité?

Introduction de l’univers

Project DIVA (1)Pour vous présenter simplement Project DIVA, il s’agit d’un jeu de rythme basé sur l’univers musical des Vocaloids, des chanteurs (et surtout chanteuses) de synthèse très typés « manga/anime » dont la voix est créée artificiellement par ordinateur, le mot « Vocaloid » étant la contraction de « vocal » et « android ». Les Vocaloids sont au Japon des artistes à part entière avec des disques sortant régulièrement, et maintenant des concerts live grâce à la technique de l’hologramme.

« les morceaux sont très diversifiés avec la présence de ballades, de rock ou même de valse »

Vous retrouverez donc dans Project Diva f les personnages les plus célèbres : les jumeaux Kagamine Rin et Len, Megurine Luka, Kaito, Meiko, menés par la star Hatsune Miku. L’univers musical est plutôt basé sur l’électro mais les morceaux sont très diversifiés avec la présence de ballades, de rock ou même de valse. De quoi plaire à tout le monde.

Un contenu riche

Project DIVA (2)Pour revenir au jeu, en plus de sa bande-son de qualité (pour les non-réfractaires au style bien sûr), Project DIVA f a pour lui un gameplay d’une solidité à tout épreuve à la marge de progression énorme. Pour faire simple, il s’agit d’appuyer au bon moment sur les touches indiquées, plus ou moins nombreuses et variées selon la difficulté choisie. S’il suffira d’appuyer sur X en suivant le rythme en mode Facile, tous les boutons seront mis à contribution en Difficile/Expert. La croix directionnelle reprenant la disposition des 4 boutons de droite (Haut et Triangle, Bas et Croix, Gauche et Carré, Droite et Rond), vos deux mains mais également vos yeux et surtout vos oreilles ne seront pas de trop pour dompter le rythme parfois surnaturel de certaines chansons. Sachant que l’écran tactile et le pavé arrière de la console est aussi mis à contribution sur PS Vita ou les sticks sur Playstation3, autant dire que maîtriser le Mode Expert vous prendra quelques heures/jours/semaines, sans parler des nombreux défis que vous pourrez y ajouter (notes apparaissant au dernier moment, aucun droit à l’erreur…). Je vous laisse découvrir ça avec les deux vidéos suivantes, cela sera bien plus parlant:


Jeu japonais par excellence, vous aurez pour carotte de nombreux, très nombreux costumes, accessoires et objets de décoration pour la chambre personnelle des personnages que vous pourrez également « soigner » comme de bons vieux Tamagochis en jouant avec eux, en les nourrissant, ou encore en les taquinant. Mais eux resteront propres en toutes circonstances…. De quoi vous pousser à jouer encore et encore. L’habillage de haut niveau du jeu, grâce à la mise en scène des clips (parfois même trop fournis ce qui pourrait gêner la lisibilité au départ) et aux nombreux univers évoqués, vous permettra d’ailleurs d’y passer beaucoup de temps sans ressentir quelconque lassitude.

« un mode Edit, qui permet de créer, télécharger, modifier, partager de nouvelles chansons avec une communauté très nombreuse »

Pour finir, le contenu gargantuesque est agrémenté d’un mode Edit, qui permet de créer, télécharger, modifier, partager de nouvelles chansons avec une communauté bien développée, même si les 39 chansons de base (33 sur PS Vita, les 6 supplémentaires pouvant être achetées sur le store en ligne) peuvent déjà vous satisfaire un bon moment. La création de vos setlists et de vos clips pour habiller tout ça peut paraître même trop complète tellement les possibilités sont grandes. Laissez parler votre imagination. Les clips sont également visibles juste pour le plaisir (sans jouer), vous pourrez également vous adonner à des petites sessions Karaoké, les paroles étant retranscrites en rômaji.

À chacun sa version

Project DIVA (4)Je joue surtout sur PS Vita mais pour avoir testé un peu la version Playstation 3, j’ai remarqué quelques différences. La première est bien sûr l’absence d’écran tactile et de pavé tactile arrière, ce qui pousse à utiliser les sticks. Pas gênant du tout, même si je trouve ça bien sûr moins « fun ». Et la taille de l’écran de votre télévision vous obligera à balader votre regard avec encore plus de célérité. Mais pas d’inquiétude, vous ne remarquerez ce détail que pour les chansons très difficiles. Une démo est d’ailleurs disponible sur le store en ligne de Sony. Même si l’on ne peut jouer qu’au niveau Facile et Moyen sur trois chansons, c’est un très bon aperçu pour tomber sous le charme du meilleur jeu musical du moment. Gambarimashou♪

Partager.

À propos de l'Auteur

Administrateur du site "japonpratique.com". Ayant un amour incommensurable pour ce pays et ses habitants depuis tout petit, je partagerai ma passion à travers de nombreux articles sur le cinéma, la musique, la littérature, les mangas, les dramas ou encore les jeux vidéo.

Laisser un message