Patrimoine national : Le jardin de Shiba-Rikyū Onshi Teien

0
Pocket

Tōkyō compte de nombreux jardins classés au patrimoine national. Il est souvent surprenant de découvrir ces bijoux au coin d’une rue au milieu de gratte-ciels, mais c’est ce qui fait en partie le charme de Tōkyō. Le jardin de Shiba-Rikyū Onshi Teien est un jardin historique datant du XVIIe siècle accessible aujourd’hui au public que j’ai eu la chance de visiter au mois d’août. Voici quelques images.

Shiba-rikyū Onshi Teien : une balade à l’ère Edo

○ Les origines 

Édifié en 1678 par Okubo Tadatomo, le haut fonctionnaire du shogunat Tokugawa, le jardin fut au fil du temps la propriété de différentes grandes familles japonaises. En 1875, le jardin fut racheté par l’agence de la Cour Impériale pour devenir un an plus tard la villa secondaire impériale. Il fut ainsi rebaptisé Shiba-Ryū. Victime du grand séisme du Kanto de 1923, la ville de Tōkyō prit possession du jardin un an plus tard à l’occasion du mariage de Hirohito. C’est le 20 avril 1924 que le Shiba-Ryū fut ouvert au public et fut rebaptisé Shiba-Rikyū Onshi Teien.

○ Particularité 

La disposition du jardin s’organisant  autour d’un étang est caractéristique des « jardins de promenade paysagers » que l’on pouvait trouver à cette époque au Japon.

Shiba rikyu Onshi Teien carte

|Shiba-Rikyū Onshi Teien kōen en quelques images

|Le Seiko no tsutsumi

Le Seiko no tsutsumi est une réplique de la digue en pierres du lac Seiko (XI-Hu) basé dans la région de Hangzou en chine.

|Nakajima l’île centrale

nakajima-2

L’île de Nakajima est l’élément central du jardin. Les rochers y sont configurés de manière à rappeler le mont légendaire Reizan où les immortels Xianren vivaient autrefois.

|Karetaki

Karetaki-chemin

Composé de rochers le Karetaki évoque une chute d’eau dans une vallée montagneuse.

|Oyama

Reproduction d’une grande montage, il s’agit de la plus haute colline du jardin donnant un très bon point d’observation.

|Dai- Sensui

diaporama dai sensui
Cet étang d’une superficie de 9000 m² est l’élément central du jardin. Ça semble difficile à croire aujourd’hui, mais celui-ci était autrefois alimenté par de l’eau de mer. Deux îles, Nakajima et Ukishima, représentent le lac et l’océan.

Tour d’horizon du jardin

Ce diaporama nécessite JavaScript.

J’ai particulièrement apprécié ma visite du jardin Shiba-Rikyū Onshi Teien. Bien que situé en centre-ville, c’est un endroit calme qui vous coupe du monde le temps d’une balade. À l’instar des grands jardins artificiels des châteaux européens, il est fascinant de plonger dans un environnement créé par l’imagination et la volonté des notables d’il y a plusieurs siècles. Un étrange mélange d’authentique et d’artificiel appartenant au patrimoine japonais que je vous recommande si vous êtes de passage dans la capitale.

Le Jardin de Shiba-rikyū Onshi Teien

Entrée : ¥150 /adulte – de 9h à 17 h (limite d’entrée à 16h30)
Adresse :  1-4-1 Kaigan, Minato-ku, 105-0022 Tokyo
Accès : Apple Map ¦ Google Map 
✢ 1 mn à pied de la sortie nord de la station Hamamatsucho (Ligne JR Yamanote ou Keihin tohoku).
✢5 mn à pied de la station Daimon (Ligne Asakusa et Oedo).
✢10 mn à pied de la station Takeshiba (Ligne Yurikamome).


Sur le web

 

Partager.

À propos de l'Auteur

Fondateur du site et coresponsable éditorial de Japonpratique.com. Josias est expatrié et marié à une Japonaise depuis 2011. Sa vie faite de hauts et de bas lui ont donné envie de partager et d’aider ses compatriotes francophones tentés par l’aventure japonaise.

Laisser un message