Les risques naturels au Japon

2
Pocket

| Un pays fortement exposé aux risques naturels.

Le Japon est situé dans une zone particulièrement exposée aux phénomènes naturels. L’expérience dans la gestion de ces risques par les autorités et les médias explique en partie le sang froid général de la population lors de leur manifestation. Disciplinés, les Japonais semblent rompus aux mesures de précautions. Cela a un effet rassurant pour les étrangers peu coutumiers de ces phénomènes . Dans le but de mieux les appréhender,  voici  une brève prestation des différents risques naturels au Japon.

  • Les séismes

Situé sur une zone hautement sismique, à la frontière de plusieurs plaques tectoniques, l’archipel ne connait pas un seul jour sans tremblement de terre. Aux dires de certains spécialistes, Tōkyō serait particulièrement exposé à une grande faille qui passerait en dessous et se prolongerait vers le Sud. La manifestation de cette faille porte le nom de « Big one ». Au quotidien, cette ville n’est pas plus touchée que les autres. En effet, une forte activité sismique ne signifie pas que l’on ressente forcément des secousses, l’épicentre et la durée jouant un rôle important. En effet, vous pouvez recevoir une alerte niveau 3 sur l’échelle de Richter et ne rien ressentir avec un épicentre éloigné.

 De plus, les bâtiments japonais sont construits en respectant un cahier des charges strict pour résister aux séismes. Lors du grand séisme de 2011 , le plus puissant depuis des décennies, aucun bâtiment n’a succombé. Le sang-froid des Japonais et des autorités montre aussi que chacun est prêt a faire face à ce type de catastrophe.

  • Les typhons

Le typhon est l’équivalent asiatique de l’ouragan nord-américain ou du cyclone tropical. Il peut dégager un vent puissant pouvant dépasser les 110 km/h. Ce phénomène météorologique apparait durant une période allant de fin mai à début octobre. Le vent en lui-même n’est pas dangereux mais les émissions de projectiles occasionnées par ce dernier le sont. Il est donc fortement recommandé de se mettre à l’abri dès les premières alertes.

  • Les inondations

La saison des pluies s’étend de mi-juin à mi-juillet .  Le milieu urbain présente des risques différents du milieu rural. La vigilance est donc de mise surtout si de fortes pluies sont couplées à un typhon.

  • Les tsunamis

Le tsunami est une énorme masse d’eau déplacée suite à un phénomène géologique important. Séismes, élévation ou affaissement des plaques océaniques, éruption d’un volcan marin, etc…

Découvrez ici comment réagir à chacun de ces phénomènes naturels.


Ailleurs sur le web

▪︎ Recommendation de l’ambassade de France au Japon

Partager.

À propos de l'Auteur

Fondateur du site et coresponsable éditorial de Japonpratique.com. Josias est expatrié et marié à une Japonaise depuis 2011. Sa vie faite de hauts et de bas lui ont donné envie de partager et d’aider ses compatriotes francophones tentés par l’aventure japonaise.

2 commentaires

Laisser un message