Nodame Cantabile

0
Pocket

10 Parfait

Nodame Cantabile propose une partition parfaite pour nous faire partager la musique classique sous un nouvel angle. Sans oublier d'être un drama de qualité, il nous fait découvrir tout un nouvel univers à travers son humour sans fausse note.

  • Note des Utilisateurs (1 Votes) 10

Nodame Cantabile est un drama sur la musique classique, mais est bien plus que ça. Véritable pépite humoristique, il se veut aussi un vecteur de promotion précieux pour Mozart et ses potes au Japon.

 4ème Mouvement de la 7ème Symphonie de Beethoven.

Sonate au clair de lune

nodame cantabile 4Comme la plupart des dramas, Nodame Cantabile est également une adaptation d’un manga, créé par NINOMIYA Tomoko. Il raconte le destin de deux virtuoses dans une université de musique. CHIAKI Shinichi est un brillant pianiste/violoniste qui se destine à être un formidable chef d’orchestre. NODA Megumi (surnommée Nodame) est une pianiste un peu (beaucoup) bizarre et décalée, mais au talent bien réel. CHIAKI y voit là une opportunité de trouver sa voie de chef d’orchestre tout en aidant Nodame à grandir dans son art. Le caractère très « spécial » de Megumi ne va pas faciliter leur cohabitation, mais comme dit le dicton, les opposés s’attirent…

Un drama irrésistible

nodame cantabile 1Car Nodame n’est pas juste spéciale, elle est complètement dingue. Très expansive, semblant avoir 10 ans d’âge mental, elle n’en fait qu’à sa tête. CHIAKI qui est plus posé, plus « adulte » essaye tant bien que mal de la contenir. Mais face à la fougue de son disciple, il craquera régulièrement devant tant de folie. De ce couple découle une tonne de gags d’une efficacité extrême, des éclats de rire comme j’en ai rarement eu. D’ailleurs, il est étonnant de voir à quel point UENO Juri arrive à donner tant de force au personnage de Nodame. On la croirait sortie du manga tellement son énergie est disproportionnée mais c’est ce qui donne le ton du drama. TAMAKI Hiroshi est lui son total opposé, jouant un CHIAKI calme, posé, et qui subit les frasques de Nodame avec une retenue désespérée dont on se délecte. Le voir tomber inexorablement dans le monde absurde de Megumi est assez jouissif.

« On a parfois l’impression d’assister à un dessin animé live »

Et si la distribution de qualité (Eita, KICHISE Michiko, AKIYOSHI Kumiko, MIZUKAWA Asami) tient son rôle de soutien sans qu’on en retienne finalement grand-chose de leurs personnages, TAKENAKA Naoto campant le rôle de l’allemand (et modèle de CHIAKI) est tout simplement parfait…. d’absurdité ! Son jeu forcé, son accent pas possible, ses mimiques pour paraître germanique, tout passe dans un « grand n’importe quoi ». Pour compléter le tableau, des effets spéciaux assez décalés permettent de conserver des attaches avec le média dont il s’est inspiré. On a parfois l’impression d’assister à un dessin animé live, avec des exagérations dans les expressions faciales, les abus dans la puissance des baffes que se prennent certains, ou encore avec quelques décors en papier mâché ou sous forme de maquette pour casser encore un peu le côté « réel ».

En piste maestro!

nodame cantabile 2Mais comme dit en préambule, Nodame Cantabile n’est pas qu’un drama drôle, c’est aussi un média qui rend honneur à la musique classique. Car le plus du drama et de l’anime par rapport au manga est bien entendu la présence d’une bande sonore. Et quand le thème principal est la musique classique, quoi de mieux que de prendre les compositions les plus marquantes de Chopin, Bach, Mozart, Beethoven, Bizet, Gershwin, Brahms, Rachmaninov, Schubert, Stravinsky, Debussy…. Avant ce drama, je dois avouer que même si je connaissais de nom tous ces compositeurs, j’écoutais leurs morceaux surtout dans les films ou les publicités. Depuis, mon iPod en est rempli.

« Nodame Cantabile a radicalement changé la (fausse) impression qu’on donne parfois à la musique classique »

Et je ne suis pas le seul. Au Japon, les disquaires ont bien sûr une partie réservée comme partout ailleurs à la musique classique. Mais ce rayon est associé pour une partie non négligeable à Nodame Cantabile et aux CD du drama et de la série animée, ou parfois même en prêtant uniquement son image pour mettre en avant des sélections de nombreux artistes. Nodame Cantabile a radicalement changé la (fausse) impression qu’on donne parfois à la musique classique, c’est-à-dire ennuyeuse, élitiste, pour personnes âgées… Grâce à Nodame et CHIAKI, cette musique pas toujours facile d’accès est ici vulgarisée, parait accessible pour tout le monde. On redécouvre l’opéra, on prête attention au solo du premier violon d’un orchestre, on apprécie la douceur de la flûte traversière… Toutes cette musique est mise en valeur de bien belle façon, et accompagnée de l’humour percutant de la série, nous accroche et nous donne envie d’en découvrir encore et encore. Si le téléfilm et les deux films prolongent la découverte de cet art avec efficacité, on ira par la suite explorer cet univers inconnu, pourtant si riche.

Nodame Cantabile est donc un drama à voir et à écouter comme il en existe peu. On rit beaucoup, on pleure parfois aussi, on s’émeut en suivant la relation des deux protagonistes, et tout ça sur une bande-son 4 étoiles. Avoir allié toutes ces compositions avec un média aussi décalé et osé qu’un drama de cette nature était un risque, mais c’est au final une réussite totale.

nodame cantabile 5

Partager.

À propos de l'Auteur

Administrateur du site "japonpratique.com". Ayant un amour incommensurable pour ce pays et ses habitants depuis tout petit, je partagerai ma passion à travers de nombreux articles sur le cinéma, la musique, la littérature, les mangas, les dramas ou encore les jeux vidéo.

Laisser un message

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.