Test de Final Fantasy VII G-Bike

0
Pocket

6 Pas mal

Final Fantasy VII G-Bike est un jeu à la réalisation soignée qui ravira les fans de la licence. C’est un vrai bonheur de retrouver Cloud dans un jeu de moto saupoudré d'éléments d’action-RPG. Dommage que les nombreux chargements, le manque d’optimisation sur les vieux appareils et les problèmes de connexion viennent gâcher le plaisir de jeu.

  • Note des Utilisateurs (4 Votes) 7.3

Annoncé à la surprise générale au dernier E3 de Los Angeles par SquareEnix, Final Fantasy VII G-Bike est sorti le 30 octobre 2014 au Japon. Final Fantasy VII G-Bike propose aux fans de revivre la célèbre scène de poursuite en moto du jeu de rôle sorti en 1997 sur PlayStation 1 sous la forme d’un jeu mobile « freemium » disponible sur les appareils iOS et Android. Retrouvez dans cet article mes impressions sur Final Fantasy VII G-Bike (version iOS, testé sur un iPhone 5S).

telechargez sur app store Google play bouton

|Le retour de Cloud dans Final Fantasy VII G-Bike

Décidément Square-Enix n’a pas fini d’exploiter sa poule aux œufs d’or. Dans son déroulement, Final Fantasy VII intégrait tout un tas de mini-jeux, praticables à tous moments via le grand parc d’attractions Gold Saucer. Final Fantasy VII G-Bike est l’adaptation sur smartphone du premier mini-jeu que l’on effectue dans l’aventure. On y incarne le héros Cloud dans un jeu de moto à la troisième personne mâtiné d’éléments d’action-RPG. Reprenant les codes esthétiques du film d’animation Final Fantasy Advent Children,  le jeu nous donne un avant-goût de ce que pourrait donner un remake de Final Fantasy 7. Et ça c’est plutôt excitant!
Final Fantasy VII G-Bike

|Système de jeu de Final Fantasy VII G-Bike

La jouabilité reprend fidèlement celle du mini-jeu original, ce qui se prête assez bien au smartphone. Muni de son épée, Cloud doit éliminer les ennemis apparaissant par vagues à l’écran. Vous frappez directement vos ennemis par touches successives sur l’écran tactile sans avoir à gérer l’accélération de la moto, le personnage se déplace automatiquement. Chaque partie est minutée et est matérialisée par une barre de progression située en haut de l’écran. Comptez environ 1 minute par mission.

Le jeu se basant sur le modèle « freemium » votre nombre de parties sera limité dans un laps de temps donné. Une barre de progression affichée sur la page d’accueil se consume à chaque lancement de mission. Vous ne pourrez plus jouer une fois celle-ci vide€. Il faudra attendre qu’elle se régénère, ou mettre la main à la poche dans la boutique pour acheter de l’énergie avec de vrais euros.
ecran-de-jeu-final-fantasy-G-bike
Là où le mini-jeu d’origine permettait uniquement de frapper ses ennemis, Final Fantasy VII G-Bike possède une palette d’actions plus large. Vous pouvez entre autres déclencher une super attaque grâce à une jauge de limite, lancer des attaques magiques de feu, de glace ou de foudre en fonction de votre materia équipée (sorte de sphère magique rattachée à un élément spécifique)… Vous pouvez même bénéficier du  support d’un coéquipier (voir vidéo Challenge Bahamut). Cloud peut aussi éviter des obstacles et lancer des attaques par le biais d’actions contextuelles. Tout compte fait, Final Fantasy VII G-Bike se révèle plus riche qu’il n’y parait.

Bien qu’il s’agisse avant tout d’un jeu de moto, Final Fantasy VII G-Bike ne renie pas ses origines. Le jeu distille quelques éléments de jeu de rôle qui feront progresser le joueur au fil des niveaux. À la fin de chaque partie, le jeu récapitule l’argent et les points gagnés. Vous êtes noté en fonction du temps parcouru, du nombre de dégâts subits, du nombre d’ennemis tués et de la quantité de vos actions « COOL » (les QTE réussis). Le jeu vous proposer aussi de jouer à un jeu de hasard afin de gagner des objets rares qui servent à améliorer votre équipement. Les améliorations se font en contrepartie de gils, la monnaie du jeu. Vous pouvez bien évidemment faire un tour dans la boutique du jeu et payer avec du « vrai argent » pour accélérer votre progression.

Avant chaque combat vous pouvez faire un tour dans votre inventaire et vous équiper de materias pour lancer des attaques magiques (gagnées au fil des niveaux). Notez que plus vous utilisez votre materia et votre équipement, plus vous améliorez leur efficacité destructrice. Une mécanique bien connue dans Final Fantasy 7.

 |Mes impressions sur Final Fantasy 7 G-Bike

❖ Graphisme ★★★★☆
Le jeu est assez beau pour un jeu mobile. Cloud est très bien modélisé dans des décors (hélas un peu vides) qui seront familiers aux fans de la série. Les premiers niveaux ainsi que les ennemis et les boss sont directement issus du jeu original. Les effets de lumières sont plutôt réussis bien que je déplore le manque de diversité des environnements.
❖ Technique ★★☆☆☆
Le jeu souffre de plusieurs défauts techniques. Pour commencer, il faut télécharger le jeu sur un appareil récent, le jeu étant très mal optimisé sur les processeurs mobiles datant de plus de 2 ans. Si le jeu est globalement fluide sur mon iPhone 5S (sorti mi-2013) il se révèle injouable sur un iPad 3 retina (voir la capture vidéo ci-dessous). Le jeu est certes beau mais cela ne justifie pas ce manque d’optimisation, des jeux plus complexes graphiquement comme « XCOM Enemy Within » ou « The Walking Dead » s’en tirent beaucoup mieux par exemple.

Ensuite FF7 G-Bike nécessite une connexion permanente à internet ce qui s’avère très contraignant en situation de mobilité, sans compter que le jeu est souvent victime de problèmes de serveurs.

Et pour finir, les longs temps de chargements sont récurrents, ce qui est incompréhensible et désagréable pour un jeu mobile…

❖ Maniabilité ★★★☆☆
Le jeu est simple d’accès et ne nécessite pas de temps d’apprentissage. Comme dit précédemment, il suffit de sélectionner l’ennemi que l’on souhaite attaquer et d’appuyer dessus frénétiquement sur l’écran tactile pour le tuer. Toutefois le jeu souffre d’un manque de visibilité quand plusieurs adversaires sont présents à l’écran, les nombreux effets de lumière additionnés à la jouabilité tactile empêchent souvent de distinguer l’action. Cela peut être très gênant lorsqu’il s’agit d’éviter une attaque ennemie ou de réaliser une action contextuelle pour éviter un obstacle.
game-over-final-fantasy-7-bike

❖ Plaisir de jeu/Rejouabilité ★★★☆☆
FF7 G-Bike est découpé en chapitres. Un chapitre comporte 4 missions ponctuées par un boss. Les missions alternent entre les missions de poursuite et de protection. Pour ces dernières il s’agit de protéger une camionnette prise d’assaut par l’ennemi. Les petits éléments RPG permettant de faire évoluer les équipements du personnage sont un plus et motivent à poursuivre l’aventure. La difficulté monte d’un cran à partir du chapitre 3 ce qui oblige le joueur à utiliser les options d’upgrade (d’amélioration) pour augmenter les capacités de son personnage. Il y a aussi les materias qu’il faut utiliser astucieusement en fonction des ennemis qu’on affronte, par exemple la materia de glace contre les succubes, la materia de foudre contre les machines… Le seul bémol vient du manque de variété des décors.

❖ Musique ★★★★★
Rien à redire de ce côté-là, Final Fantasy VII G-Bike reprend les merveilleux thèmes du jeu original pour notre plus grand plaisir.

|Vidéos de Final Fantasy VII G bike

Une partie normale. (iOS-iPhone 5S)

Le premier boss du jeu (iOS-iPhone 5S)

Challenge spécial Bahamut. Cloud + Tifa (support) VS Invocation Bahamut (iOS-iPhone 5S)

Mon premier Game Over (iOS-iPhone 5S)

15 minutes de présentation du jeu — Mission, menu, materia, Gold Saucer et améliorations des armes.


Ailleurs sur le web

Partager.

À propos de l'Auteur

Fondateur du site et coresponsable éditorial de Japonpratique.com. Josias est expatrié et marié à une Japonaise depuis 2011. Sa vie faite de hauts et de bas lui ont donné envie de partager et d’aider ses compatriotes francophones tentés par l’aventure japonaise.

Laisser un message